candidat

candidat, ate [ kɑ̃dida, at ] n.
• 1546; « soldat d'élite » 1284; lat. candidatus, de candidus « blanc », les candidats aux fonctions publiques à Rome s'habillant de blanc
1Personne qui postule une place, un poste, un titre. aspirant, postulant, prétendant. Être candidat à un poste ( briguer) . Il y a plusieurs candidats sur les rangs pour ce poste, ce concours. compétiteur, concouriste, concurrent. Se porter candidat à des élections. Préparer un candidat. Il est candidat à cet examen. se présenter. Poser une colle à un candidat.
Loc. Je ne suis pas candidat ! ça ne me tente pas. ⇒ client.
2Didact. Médicament à l'essai. Des candidats vaccins. Candidats antiviraux.
⊗ HOM. Candida.

candidat, candidate nom (latin candidatus, vêtu de blanc) Personne qui aspire à une fonction, à un titre, à une dignité ; qui se présente à un examen, à un concours, à une élection. Personne qui aspire à participer à une action, à obtenir quelque chose, etc. : Les candidats au voyage.candidat, candidate (homonymes) nom (latin candidatus, vêtu de blanc) candida nom masculin invariablecandidat, candidate (synonymes) nom (latin candidatus, vêtu de blanc) Personne qui aspire à une fonction, à un titre, à...
Synonymes :
Personne qui aspire à participer à une action, à obtenir...
Synonymes :
- prétendant

candidat, ate
n.
d1./d Personne qui postule une charge, un emploi, un mandat, ou qui se présente à un examen, à un concours. Les candidats aux élections.
d2./d (Belgique) étudiant ayant terminé une candidature (sens 2). Il est candidat en philologie romane.

⇒CANDIDAT, ATE, subst.
A.— Celui ou celle qui postule une charge, un emploi; qui aspire à une dignité, qui se présente à un examen ou à un concours pour obtenir un diplôme, un titre, un poste; qui sollicite un mandat électoral. Candidat(e) au concours des Grandes Écoles, candidat(e) à l'agrégation, à la députation, à l'Académie française. Les égarements des candidats subalternes, des prétendants malheureux (CONSTANT, Principes de pol., 1815, p. 61) :
1. ... des chaises de cuir entouraient une table, décorée d'un tapis vert. Elle séparait les candidats de MM. les examinateurs en robe rouge, ...
FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, t. 1, 1869, p. 78.
En partic. (ds la Rome antique). Celui qui aspirait à une charge publique. Candidat de César, du prince.
Rem. Attesté ds Ac. 1798-1932, BESCH. 1845, LITTRÉ, GUÉRIN 1892.
SYNT. Candidats admissibles, admis, reçus (à un examen); candidats au certificat de..., au diplôme de..., à la licence de...; candidat à un prix; candidat aux fonctions de; candidat aux élections; candidat officiel; être, se porter candidat; désigner, élire, présenter un candidat aux élections; choix, classement, liste, nombre des candidats; candidat de la liste, inscrit sur une liste.
B.— Fam. et au fig. Celui qui recherche un bien, montre des dispositions pour l'obtenir. Ah! vos têtes, vos pauvres têtes de candidats au bonheur! (ANOUILH, Antigone, 1946, p. 193).
P. euphémisme, fam. Celui qui est exposé à quelque chose :
2. ... le candidat aux oreillons est contagieux deux à trois jours avant l'installation de la tuméfaction parotidienne.
QUILLET 1965, p. 192.
Rem. gén. Attesté comme subst. masc. ds la plupart des dict. gén. du XIXe s. ainsi que ds Lar. 20e; attesté comme subst. seul, terminaison en -e ou -ate à partir de Ac. 1932 et ds ROB., Lar. encyclop., QUILLET 1965. Cf. également BOYLESVE, La Leçon d'amour dans un parc, 1902, p. 230.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-at]. Ds Ac. 1694-1932. Le fém. candidate n'est donné que ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. I. 1. 1284 hist. rom. « soldat d'élite » (J. DE MEUNG, Trad. de l'art de cheval. de Veg., Ars. 2915, f° 56 v° ds GDF. Compl.); 2. 1546 « celui qui brigue une fonction publique » d'où « courtisan obséquieux » (RABELAIS, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, Genève, 1964, p. 39). II. 1. 1671 « celui qui aspire à une fonction, à un titre, à une dignité » (POMEY); d'où 2. 1718 (Ac. : On appelle aussi, Candidat, Dans les facultez de l'université, ceux qui sont sur les bancs pour parvenir au Doctorat). Empr. au lat. candidatus, dér. de candidus (candide); au sens de « vêtu de blanc » dep. PLAUTE ds TLL s.v., 237, 16, les postulants aux fonctions publiques à Rome étant revêtus de la toga candida pour solliciter les suffrages. I 2 CICÉRON, Verr., 5, 37, ibid., 40; cont. gén. « celui qui aspire à qqc. » QUINTILIEN, Inst., 12, 2, 27, ibid., 238, 69; v. Der kleine Pauly, s.v. candidatus. Il peut être parvenu en fr. par l'intermédiaire de l'all. Kandidat, de même orig. attesté dep. 1580 sous la forme Candidat au sens de « aspirant à un grade académique » (KLUGE20). Fréq. abs. littér. :688. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 598, b) 1 389; XXe s. : a) 1 399, b) 829. Bbg. GOTTSCH. Redens. 1930, p. 247. — VUILLE (P.). Madame Le directeur... Vie Lang. 1961, p. 492.

candidat, ate [kɑ̃dida, at] n.
ÉTYM. 1546; « soldat d'élite », 1284; lat. candidatus « vêtu de blanc », de candidus « blanc », les candidats aux fonctions publiques à Rome s'habillant de blanc.
1 Personne qui postule une place, une fonction, un poste, un titre, un mandat électoral. Aspirant, postulant, prétendant. || Être candidat, candidate à un poste ( Aspirer, briguer). || Il y a plusieurs candidats, candidates sur les rangs pour ce poste, ce concours. Compétiteur, concurrent. || Se porter candidat à des élections. || Mettre en avant, présenter, proposer un candidat. || Candidat officiel. || Liste des candidats. || Candidat inscrit sur une liste. || Programme du candidat. || Candidat élu. || Candidat inéligible. || Candidat battu aux élections. (fam.) Blackbouler. || Ce candidat s'est désisté en faveur de… || Candidat à un fauteuil vacant de l'Académie.Spécialt. Personne qui se présente à un examen, un concours. || Être candidat à un examen ( Présenter, se présenter). || Candidat libre. || Poser une colle à un candidat. || Candidat admissible, admis, reçu; refusé, révoqué, ajourné. || Candidat astreint à un stage. Stagiaire.
REM. L'usage du féminin est flottant; on dit parfois (anormalement) elle est candidat à ce poste; Mme X est candidat aux élections; mais normalement, le candidat le mieux placé est une femme.
1 Il n'y a point de candidat qui ait fait plus de bruit que lui dans toutes les disputes de notre École.
Molière, le Malade imaginaire, II, 5.
2 Sur mes seize ans je passai à la diable un affreux petit examen nommé baccalauréat, bien fait pour avilir en même temps les candidats et les examinateurs.
France, la Vie en fleur, XII.
3 Nous ne pouvons pas songer à faire passer ici un candidat (…) vraiment dans nos idées (…) Nous tâcherons de faire voter pour vous.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XXI, II, p. 86.
4 Il monta à pas rapides l'escalier : drôle de journée qui se passait à monter des escaliers comme s'il avait été candidat à l'Académie.
S. de Beauvoir, les Mandarins, p. 241.
2 Régional (Belgique). Titulaire d'un diplôme de candidature (2.).
HOM. Candida.
CONTR. Corps (électoral), électeur. — Jury.
DÉR. Candidature.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • candidat — CANDIDÁT, Ă, candidaţi, te, s.m. şi f. Persoană care candidează. – Din fr. candidat, lat. candidatus. Trimis de valeriu, 11.02.2003. Sursa: DEX 98  CANDIDÁT s. 1. competitor, concurent. (Sunt mulţi candidatţi la postul de ...) 2. v. pretendent.… …   Dicționar Român

  • candidat — Candidat. s.m. Qui aspire à quelque degré, à quelque dignité. Il n est pas encore receu dans une telle charge, il n est que candidat. Il ne se dit guere qu en raillerie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Candidāt — (lat. Candidatus), 1) eigentlich der mit einem weißen Kleid Bekleidete; da in Rom diejenigen, welche sich um ein öffentliches Amt bewarben, ein weißes Kleid trugen, so hieß C. 2) einer, der sich um ein Staatsamt bewarb, s.u. Magistrat; u. daher… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Candidat — Candidat, von Candidatus, der Bewerber um ein öffentliches Amt, so genannt, weil bei den republikanischen Römern solche Bewerber die weiße Toga (toga candida) trugen. In den ersten christl. Jahrh. hießen die Neugetauften Candidati, weil sie nach… …   Herders Conversations-Lexikon

  • candidat — CANDIDAT. subst. m. On appeloit ainsi chez les Romains celui qui aspiroit à quelque charge, à quelque dignité; et on donne encore ce nom parmi nous, en dilférentes occasions, à ceux qui se présentent pour être élus. Ainsi dans une occasion de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Candidat — Sur les autres projets Wikimedia : « Candidat », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un candidat est une personne qui se présente à une élection ou qui est nommée en vue de recevoir un prix. En Belgique, le titre… …   Wikipédia en Français

  • CANDIDAT — s. m. Celui qui, chez les anciens Romains, aspirait à quelque charge, à quelque dignité. Les candidats étaient vêtus de blanc.   Il se dit, par extension, de Toute personne qui postule un titre honorable, une place éminente ou lucrative. En… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • candidat — (kan di da ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel l s se lie : les kan dida z et leurs juges ; candidats rime avec appas, fracas, etc.) s. m. 1°   Celui qui, à Rome, aspirait à quelque charge ou dignité, et qui, pour l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • candidat — a, candidat, o n. candidate. Si portèt candidat per lo Consèu generau : il posa sa candidature au Conseil général …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • candidat — kandidatas statusas Aprobuotas sritis finansų teisė apibrėžtis Asmuo, įstatymų nustatyta tvarka įregistruotas renkamuoju asmeniu į Respublikos Prezidento ar Seimo, Europos Parlamento, savivaldybės tarybos nario pareigas. Prie kandidatų taip pat… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.